Vous apprenez le français ou le néerlandais? Lisez ces 10 règles d’or

Des astuces à ne pas rater pour tous ceux qui apprennent une langue et qui ne veulent pas abandonner !

 

Dites que vous voulez apprendre

Dites autour de vous que vous voulez apprendre la langue et que vous voulez vous exercer. Votre entourage se fera un plaisir de vous aider, pour vous apprendre de nouveaux mots, de nouvelles expressions, pour vous corriger…

Alors, dites: ik oefen Nederlands, j’apprends le français!

Commencez toutes vos discussions dans la langue que vous voulez apprendre. Demandez à vos collègues de systématiquement vous parler et vous écrire dans cette langue. Trouvez ici votre partenaire d’apprentissage.

Lisez sur ce site ce que vos collègues, votre Patati et vous pouvez faire pour apprendre efficacement la langue.

Faites ce qui vous plaît

Vos livres préférés, les magazines, les forums, les mots croisés, les recettes de cuisine… : tout cela existe aussi dans l’autre langue.

Vous apprendrez plus vite en faisant les activités qui vous plaisent.

Ecoutez les conseils de Steve Kaufmann ,  un internaute polyglotte.

Ouvrez l’œil et tendez l’oreille

Au bureau, dans le métro, au café, à la radio…tendez l’oreille !

Au magasin, en rue, dans votre SPF, dans les gares : ouvrez l’œil !

La langue que vous apprenez est partout !

Regardez cette vidéo de Steve Kaufmann.


Faites des fautes !

On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs. Quand on apprend une langue, quoi de plus normal que de faire des fautes ? Parlez, écrivez le plus souvent possible sans avoir peur. Inversez les rôles : comment réagissez-vous quand vos collègues font des fautes dans votre langue ?

L’humour, ça aide !

Vous faites des fautes et c’est tout à fait normal. Riez de vos fautes, ça vous aidera à les relativiser.

Nos enfants font des fautes, nous trouvons ça amusant et nous notons même parfois leurs erreurs dans un petit carnet. On appelle ces fautes-là des ‘perles’.

Pourquoi ne feriez-vous pas la même chose? Notez vous aussi vos erreurs dans un petit carnet. Vous rirez en relisant ces fautes-là et… vous ne les ferez certainement plus jamais!

Un peu de patience…

Vous avez parfois l’impression que vous n’avancez plus, que vous cherchez encore beaucoup vos mots? Pas de panique !

Apprendre une langue ne va jamais aussi vite qu’on veut.  Rappelez-vous : combien d’années il vous a fallu pour maîtriser votre langue maternelle?

Apprendre est un processus complexe. Une semaine, vous faites des progrès et la semaine d’après, vous avez l’impression de stagner.  C’est tout à fait normal.

Prenez le temps et soyez indulgent avec vous-même. Chaque fois que vous vous exercez, vous avancez…

Regardez cette vidéo de Steve Kaufmann.


Pas à pas

Un projet professionnel, un long voyage, une fête, un marathon de 20 kilomètres …  Pour des projets comme ça, nous faisons spontanément des listes, des plans d’actions… Tout simplement parce qu’en travaillant pas à pas, nous avons plus de chances de réussir.

Pour apprendre une langue, cette méthode marche aussi! Acheter un dictionnaire ou s’inscrire à un cours, ça ne suffit pas.

Posez-vous d’abord ces questions:

  • Qu’est-ce que je veux apprendre en priorité?
  • Qu’est-ce que j’aime apprendre?
  • Combien de temps ai-je pour apprendre?
  • Quand est-ce que je suis disponible?
  • Comment je peux apprendre vite ?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour apprendre : suivre un cours, trouver un Patati, commencer un journal ?

Déterminez ensuite vos priorités. Fixez-vous des objectifs réalisables.

Déterminez vos priorités

Que voulez-vous être capable de faire dans la langue que vous apprenez? Accueillir des clients ? Répondre à des mails? Participer à des réunions? Évaluer vos collaborateurs? Faire du shopping? Écouter les infos à la radio?

Apprenez d’abord ce qui est le plus urgent pour vous.

C’est connu, nous apprenons plus vite ce que nous avons le plus besoin de connaître. Exercez donc d’abord ce qui est le plus urgent pour vous! Cela vous motivera.

Travaillez ensuite pas à pas et fixez-vous un nouvel objectif chaque jour, chaque semaine…

 Fixez-vous des objectifs réalistes

Quand on se fixe des objectifs presque impossibles à atteindre, on abandonne très vite. Un objectif réaliste, c’est un objectif adapté à votre niveau et à vos besoins. C’est un objectif qui est vraiment utile pour vous. Chaque objectif atteint vous donne envie de continuer.

Je veux devenir bilingue avant la fin de l’année prochaine. Je veux  parler plus vite. Je ne veux plus faire une seule faute de conjugaison… Tous ces objectifs ne sont pas réalistes et vous risquez d’abandonner rapidement.

Ces objectifs sont plus réalistes et plus concrets:

  • Un jour par semaine, je parle uniquement néerlandais avec mes collègues néerlandophones, sans passer par le français si je ne connais pas un mot.
  • J’accueille chacun de mes clients en néerlandais. Je leur demande ensuite si je peux continuer notre conversation en néerlandais.
  • Cette semaine, je lis mon intranet en néerlandais et je note un nouveau mot par jour dans mon journal.

Vous aurez toujours raison d’essayer!

Que faire si malgré tout, des gens se moquent de vous parce que vous parlez trop lentement ou parce que vous faites des fautes?

Tant que vous faites l’effort d’apprendre la langue, de la parler, de l’écrire et de la comprendre, c’est vous qui avez raison !